Jeux pour enfants: avantages pour ledéveloppement de la petite enfance

Jeux pour enfants: avantages pour ledéveloppement de la petite enfance

Les enfants sont considérés comme des personnes de moins de 18 ans qui peuvent contribuer au développement de la société. Historiquement, un enfant est généralement un jeune être humain entre les premiers stades de l’enfance et de l’adolescence, ou au stade de développement de l’adolescence et de l’âge adulte. La signification juridique de l’enfant dans diverses cultures et nations varie également. Aux États-Unis, le terme enfant est utilisé pour désigner l’un des éléments suivants: biologique, légal, né naturel, pupilles de l’État, membres d’un système de placement familial reconnu ou enfants de parents à charge préexistants. Dans certains États, le terme enfant est utilisé pour désigner tout ce qui précède, y compris ceux nés hors mariage. Au Canada, le mot enfant est utilisé pour indiquer l’un des éléments suivants: citoyen canadien, étranger résident, membre de la famille immédiate ou toute autre personne liée par le sang, le mariage ou l’adoption.

 

Les développements récents de la recherche scientifique, médicale et pédagogique ont fait émerger de nouvelles connaissances et une nouvelle compréhension des causes du développement de l’enfant et des modes de développement de l’enfant pendant la petite enfance. Ces études ont conduit à la conclusion qu’il existe des facteurs spécifiques qui affectent le développement des enfants, en particulier pendant les années critiques de la petite enfance. Des facteurs tels que la génétique, les fluides corporels et la nutrition, les expériences précoces et l’environnement social sont parmi les facteurs les plus courants qui affectent le développement de l’enfant.

 

Il existe de nombreuses théories sur les causes du développement de l’enfant. Une théorie à cet égard est que la pauvreté est le principal facteur de risque d’un mauvais développement de l’enfant. Une autre théorie à cet égard concerne les effets de la violence à la maison. Les enfants qui grandissent dans un foyer où règne une culture de violence dominante sont susceptibles de connaître des résultats négatifs sur le plan du développement de l’enfant. Une autre théorie considère l’effet de la programmation sociale dans l’environnement domestique. Une troisième explication se concentre sur les effets des médias, qui peuvent avoir un effet profond sur les attitudes et les comportements des jeunes enfants.

 

Des études montrent que les effets du développement de la petite enfance, en particulier pendant l’enfance, comprennent des problèmes émotionnels et comportementaux, une mauvaise image de soi, la délinquance et même la toxicomanie. L’étude indique également que ces problèmes sont présents à tout âge si l’enfant a des antécédents familiaux de mauvaises conditions économiques. En revanche, une différence est observée dans le cas des garçons et des filles.

 

Afin de comprendre les effets de l’enfance dans les dernières années, il est important de comprendre les effets de la petite enfance en relation avec le développement des capacités physiques et mentales. Les résultats montrent que pendant les premières années, la capacité intellectuelle de l’enfant est orientée vers les besoins de survie de l’espèce, comme prendre des décisions et se souvenir des choses. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, sa capacité intellectuelle est orientée vers les futurs objectifs sociétaux. Par conséquent, dans ce contexte, l’article principal se concentre sur les facteurs qui affectent le développement des enfants.

 

Au début du XIXe siècle, la révolution industrielle et les immenses changements qui ont eu lieu en raison du début de la révolution industrielle ont apporté des changements importants dans la vie d’un enfant typique. Le plus important, avec les changements de la vie de l’enfant, les changements dans son environnement. Dans la plupart des cas, les changements dans l’environnement ont affecté le développement de l’enfant, car les enfants sont affectés par l’environnement dans lequel ils vivent. C’est ce qu’on appelle le contextualisme.

 

À la fin du XIXe siècle, le travail des enfants a été interdit, ce qui a conduit à la négligence et à la maltraitance des enfants. Les enfants ont été laissés à la garde de leurs grands-parents ou de tout autre membre de la famille capable de s’en occuper, moyennant une maigre allocation. L’un des principaux problèmes rencontrés dans l’éducation de l’enfant à la fin du dix-neuvième siècle était l’absence de valeurs et de normes sociales, qui créait une possibilité de maltraitance. Un exemple de la principale valeur sociale du travail des enfants au cours de la fin du XIXe siècle est la protection des enfants d’abus physique, sexuel et verbal. Un problème majeur en ce qui concerne le travail des enfants est le manque d’éducation et de formation qui conduit à la maltraitance des enfants.

 

Toutefois, les enquêtes récentes montrent qu’un grand nombre de parents et d’autres personnes occupant des postes d’autorité commit réellement des abus d’enfants sous la forme d’abus physiques, sexuels et verbaux. Ainsi, même si les enfants ne sont pas les préoccupations primaires de la famille de la famille, il est toujours nécessaire de s’assurer qu’ils sont bien enseignés sur les besoins fondamentaux de l’enfance comme de la nourriture, des vêtements et des abris. Cela peut être réalisé en veillant à ce que les enfants soient encouragés à jouer à des jeux de la petite enfance comme le cache-cache, ce qui est extrêmement bénéfique pour façonner leur petite enfance et promouvoir leurs qualités essentielles comme la patience, l’autodiscipline et la tolérance, qui sont essentielles pour former un adulte en bonne santé. Un grand nombre de parents qui ont l’habitude de se promener tard le soir dans leur quartier pour caresser leurs enfants et raconter des histoires ont tendance à manquer les innombrables avantages de la marche et des visites de la petite enfance.

Add Comment